fbpx
Actualités

Les inflations énergétiques et la hausse du prix électrique, comment cela vous impact

Temps de lecture 8 min

13/06/2022

Des tensions et des crises, de quoi bouleverser l’équilibre énergétique. Des inflations des prix vertigineux comme solution mais qui font plus de mal que de bien, nous en parlons.


L’inflation énergétique : causes et conséquences

Covid-19 et tensions européennes : un mélange indigeste pour le prix de l’énergie

Pendant la pandémie covid-19, les activités étaient pour la plupart en arrêt. La production d’énergie aussi s’est vue ralentir. Ce qui rend donc la relance difficile pourtant le besoin est énorme.

La Russie, exportatrice de gaz, émet des conditions pour en fournir. Des conditions parmi lesquelles la mise en marche du Gazoduc Nord Stream 2, qui ne conviennent pas à l’UE pour des raisons géopolitiques et climatiques. La tension entre la Russie et l’Ukraine qui elle aussi parasite l’utilisation d’un autre réseau de distribution. On peut ajouter à cela le blocage du canal de suez et les incendies des terminaux gaziers européens.

N’oublions pas l’hiver interminable de 2021 qui a conduit au tarissement des réserves de gaz sans pour autant offrir des solutions pour un remplissage conséquent.

Gaz et pétrole : les énergies fossiles ruinent

Le gaz et le pétrole sont aux centres de la production énergétique. Il est donc logique que leurs taux d’inflation influent sur le prix des factures d’énergie.  Le prix du gaz ne cesse d’augmenter depuis plus d’un an, +59 % depuis janvier 2021 et +12.6 % en octobre 2021. L’augmentation du   tarif réglementé du gaz est quant à lui de 51,71%. Ce qui sale un peu plus la facture de gaz. L’inflation de gaz est de +37 % par kWh entre janvier 2019 et octobre 2021. La facture de gaz peut donc facilement atteindre 500 euros par an pour les foyers qui ont le gaz comme source principale de chauffage.

Le gaz est à l’origine de l’électricité en France. Une majeure partie des centrales électriques fonctionnent au gaz. Le prix de l’électricité a donc logiquement suivi la tendance. L’augmentation du tarif de l’électricité est de +1.93 % en février 2021 et +0.48 % en août 2021. +3.62 % d’augmentation sur la facture d’énergie depuis janvier 2020. Ce qui rend les taxes locales sur la consommation d’énergie de plus en plus chères. Sur le marché de gros la hausse du prix énergie passe de 4 % à 12%. Cependant la concurrence sur le marché de l’électricité a contribué à alléger le prix de l’électricité par mois. Les ménages payent en moyenne entre 290 et 350 euros pour leurs factures d’électricité. Ceux-ci dépendent des tarifs du fournisseur.

L’augmentation du prix du fioul, quant à lui est à plus de 55 % depuis un an.  En 2020 le prix de 1000 litres était de 668 euros mais en 2021 en octobre le prix est passé à 1034 euros.

Concernant le pétrole son inflation résulte de l’impact de l’ouragan Ida qui s’est abattu dans le golfe du Mexique sur les USA. Les Etats Unis sont depuis 2019 le deuxième plus grand fournisseur de pétrole en France (4.3 Mtep, +12 % par an). Cette catastrophe a perturbé environ 95% de la production pétrolière, c’est-à-dire 1.74 millions de barils par jour. Le prix du baril de Brent de la mer du nord grimpe de +24.7% et coûte désormais 107.33 euros. Le baril de WTI quant à lui passe à 104.86 euros.


L’impact de l’Inflation énergétique sur les citoyens : la vie chère au rendez-vous, l’Etat propose des solutions

Le médiateur a évalué la population et il en ressort que 79 % des personnes les plus nantis de la société dépensent énormément dans leurs factures d’énergie. Les jeunes entre 18 et 34 ans expriment des difficultés énormes à payer leurs factures d’énergie.

Le premier ministre Jean Castex a à cet effet annoncé le 30 septembre 2021 un ensemble de mesures comme une aide de l’Etat à la population contre l’inflation en France.  On peut ainsi citer :

  • Un versement d’une prime inflation de 100 euros comme indemnité inflation à des ménages modestes. Ce qui les aidera à régler leurs factures d’énergie. Cette prime concerne les personnes qui gagnent au moins 2000 euros par mois soit 38 millions de personnes.
  • Une prime énergie de 100 euros ajoutée sur le chèque énergie des ménages en décembre 2021. Ceci s’applique aux ménages avec un plafond fiscal de 10 800 euros soit 5.8 millions de ménages.
  • Les prix de l’électricité connaitront une hausse maximale de 4 %.
  • Les prix des gaz sont gelés de novembre 2021 à avril 2022.
  • L’obtention de certificat d’économie d’énergie en guise d’encouragement aux travaux d’économie d’énergies. Il suffit de faire appel à un professionnel qualifié RGE c’est à dire Reconnu Garant de l’environnement.

Il faut préciser que les primes accordées sont des aides pour les travaux de rénovation énergique en majorité. Donc à notre niveau nous pouvons réduire notre consommation d’énergie. L’Etat propose de basculer de l’utilisation des énergies fossiles à l’utilisation des énergies renouvelables pour effectuer une transition écologique. Le dispositif FranceRénov’ mettra à disposition toutes les aides financières auxquelles vous pourriez prétendre pour la réalisation de vos travaux de rénovation. Comme travaux de rénovations, on a :

  • L’isolation des combles perdus qui réduisent de 30% les pertes de chaleur.
  • L’Installation d’une pompe à chaleur air eau. Cela réduira de 1000 euros votre facture chaque année.

Grosso modo, il s’agit de prendre le chauffage le plus économique et écologique. Par exemple une chaudière au bois ou une chaudière gaz. Economiquement, le prix de la chaudière gaz et sa durée de fonctionnement offrent un bon ratio. Un de maximum 2500 euros pour 25 ans. Aussi, il faut privilégier un chauffage économique fonctionnant avec une source d’énergie renouvelable. En plus de cela les aides financières de l’Etat sont bonifiées pour intensifier la transition écologique des foyers. Il est même possible de les cumuler.

La lutte contre l’inflation énergétique sera donc très ardue mais devra se faire par tous. Les sources d’énergies renouvelables constituent le dénouement de ce combat. Il est donc important d’effectuer sa transition énergétique au plus vite. Ensemble, sautons le pas.

Nos conseils et actualités sur la rénovation énergétique

La guerre en Ukraine : quelles rénovations pour lutter contre l’inflation ?

Officiellement déclenchée par Vladimir Poutine le 24 février 2022, la guerre d’Ukraine vient compliquer une situation énergétique déjà assez précaire. L’union européenne est pratiquement à la merci de la Russie, sa principale source de ravitaillement de gaz et de pétrole. Une dépendance qui coûte chère, comment en sortir

Temps de lecture 8 min

Travaux d’isolation – réduire sa dépense énergétique

Dans la marche vers la rénovation énergétique, l’isolation occupe une place capitale. Les logements construits avant la réglementation de 1974 étaient pour la plupart mal isolés au niveau des murs extérieurs, planchers bas, combles et rampants. Ne répondants pas aux normes énergétiques actuelles, entreprendre des travaux pour s’arrimer devient ainsi une priorité pour ces logements particulièrement énergivores.

Temps de lecture 9 min